Infections au COVID-19 : Artemisia annua et immunité adaptative

Corona Virus

Médicaments antiviraux à base de plantes

Les médicaments antiviraux à base de plantes ont été déjà utilisés lors de nombreuses épidémies, notamment lors les deux précédentes flambées de coronavirus - MERS-CoV en 2012, SRAS-CoV en 2013 - ou lors des épidémies saisonnières causées par les virus de la grippe ou de la dengue.

Dans l’infection au Coronavirus (COVID-19), l’immunité adaptative cellulaire est essentiellement mise à contribution, en particuliers les lymphocytes CD8 et les CD4 qui stimulent les lymphocytes B responsables de la production d’anticorps dirigés contre le Coronavirus.

Par ailleurs, il existe un cyclone cytokinique chez les patients infectés par le COVID-19 responsable d’une réponse inflammatoire majeure et de leur état clinique évolutif très sévère.

L’augmentation de l’Interleukine 10 et du TNF alpha réduit le nombre de CD4, provoque un épuisement fonctionnel des cellules de l’immunité et induit, sur leur site d’action (foie, endothélium vasculaire) un emballement de la production et de l’action des protéines de l’inflammation à l’origine de l’aggravation secondaire des patients COVID-19.

Corona Virus

Infections au COVID-19 : Artemisia annua et immunité adaptative

Médicaments antiviraux à base de plantes

Action de l’Artemisia annua sur l’immunité adaptative dans les infections COVID-19

Les médicaments antiviraux à base de plantes ont été déjà utilisés lors de nombreuses épidémies, notamment lors les deux précédentes flambées de coronavirus - MERS-CoV en 2012, SRAS-CoV en 2013 - ou lors des épidémies saisonnières causées par les virus de la grippe ou de la dengue.

Dans l’infection au Coronavirus (COVID-19), l’immunité adaptative cellulaire est essentiellement mise à contribution, en particuliers les lymphocytes CD8 et les CD4 qui stimulent les lymphocytes B responsables de la production d’anticorps dirigés contre le Coronavirus.

Par ailleurs, il existe un cyclone cytokinique chez les patients infectés par le COVID-19 responsable d’une réponse inflammatoire majeure et de leur état clinique évolutif très sévère.

L’augmentation de l’Interleukine 10 et du TNF alpha réduit le nombre de CD4, provoque un épuisement fonctionnel des cellules de l’immunité et induit, sur leur site d’action (foie, endothélium vasculaire) un emballement de la production et de l’action des protéines de l’inflammation à l’origine de l’aggravation secondaire des patients COVID-19.

L’Artemisia annua a une activité antivirale reconnue (anti HSV1, Poliovirus, VSR, anti-virus de l’hépatite C, virus de la dengue de type 2, hanta virus) et anti VIH in vitro grâce aux Flavonoïdes, à la quercétine et aux acides dicaffeoyliquiniques qu’elle contient.

Ces molécules ont montré qu’elles inhibent l’activité enzymatique du MERSCOV/3 CLPro (MERSCOV/3 chymotrypsin-like protéase), enzyme également produite par le SARS-COV2.

L’action antivirale de l’Artemisia annua, qui s’effectue par la stimulation de l’immunité adaptative, la régulation de la production des cytokines IL-6, IL-10, TNF alpha et la stimulation de la genèse des CD4 et CD8 et de l’interféron gamma, fait intervenir de nombreuses biomolécules et minéraux : les propriétés des flavonoïdes, polyphénols, triterpènes, des stérols, saponines, polysaccharides, artémisinine et ses dérivés, la concentration en zinc, gallium et sélénium dans la plante jouent un rôle dans la réponse immunitaire, antivirale, anti-oxydante et anti-inflammatoire.

La plante est in fine riche en Vitamine A et E dont l’une, en supplémentation, est reconnue pour réduire la morbidité et la mortalité dans les infections virales, VIH entre autres, et l’autre est un puissant antioxydant.

C’est donc l’ensemble de ces biomolécules et la prise de l’Artemisia annua dans son totum qui pourrait améliorer l’immunité adaptative épuisée et moduler l’emballement de la réponse inflammatoire au cours de l’infection au COVID-19, comme cette plante en a déjà fait la preuve dans d’autres infections virales et parasitaires graves.

English

Dr Catherine Poisson-Benatouil
Anesthésiste-Réanimateur
Maison de l’Artemisia de Pointe Noire | République du Congo

Contact :
contact@maison-artemisia.org
etudes@inter-culturel.net

CC by

 Documents

Infections au COVID-19 : Artemisia annua et immunite (...)
 Maison de l’Artemisia | Inter-Culturel
Action of Artemisia annua on adaptive immunity in (...)
 Maison de l’Artemisia | Inter-Culturel

Vos commentaires

Artemisia et lutte contre le Covid19

Plaidoyer pour la mise en œuvre d’essais cliniques de la tisane d’Artemisia dans le cadre de la lutte contre le Covid19

voir aussi

Mesures sanitaires rwandaises prises face à la pandémie de (...)

Mesures sanitaires rwandaises prises face à la pandémie de Covid19

Artemisia et lutte contre le Covid19

Artemisia et lutte contre le Covid19
 Inter-Culturel | 2019 · 2020